Nouvelle déclaration de mission du MCMC; un guide pour notre mouvement.

juillet 15, 2021

Tout change. La création est en transformation constante et ce processus de croissance et d’adaptation s’applique également à des organisations humaines. Des Mouvements tels que le nôtre n’échappent pas à cette réalité.

Le Mouvement Catholique Mondial pour le Climat s’engage dans une nouvelle étape avec des changements qui nous permettront de mieux répondre à l’appel pour la protection de la création du Pape François. 

Afin de respecter au mieux notre mission, guidés par le Saint-Esprit, nous avons réécrit la définition de nos objectifs: «Afin d’inspirer et de mobiliser la communauté catholique pour qu’elle protège notre maison commune et oeuvre à l’avènement de la justice climatique et écologique»

Dr. Lorna Gold, présidente du conseil d’administration, partage ici avec nous ses réflexions sur l’interprétation et le sens de cette nouvelle mission qui va guider le Mouvement.

De quoi parle-t-on exactement ? Intéressons-nous tout d’abord à la première partie: «Afin d’inspirer et de mobiliser la communauté catholique..».

La création d’une mission doit contenir des mots empreints d’une grande signification et importance. Dans le cas présent, le mot «inspirer» signifie littéralement «appeler l’esprit». Afin de véritablement inspirer, nous devons nous-mêmes être emplis de l’Esprit; avant d’inspirer d’autres personnes, nous devons d’abord être inspirés ou emplis de l’Esprit.

C’est en ce sens que le deuxième mot d’importance, la mobilisation, décrit ce qui se produit lorsque les gens se trouvent inspirés. 

Le passage suivant: Protéger notre maison commune… Voilà quelque chose que nous avons déjà rencontré dans Laudato Si’, de la main du Pape François. Mais que cela signifie-t-il vraiment ? 

La protection de notre maison commune est au cœur du changement auquel le Pape François nous invite dans l’encyclique Laudato Si’ lorsqu’il nous demande de protéger tous ceux qui peuplent notre maison commune, et en particulier les plus vulnérables. 

Protéger notre maison est fondamental pour nous tous. Sans maison dans laquelle vivre, il n’y a pas d’avenir pour quiconque, et en particulier pour les plus pauvres.

Nous devons aimer notre maison commune et, afin d’y parvenir, nous devons la connaître, la comprendre. On ne détruit pas ce que l’on aime véritablement. 

Enfin, la nouveauté, «oeuvre[r] à l’avènement de la justice climatique et écologique» ? Qu’est-ce que cela signifie et comment cela peut-il être mené à bien ? 

Deux choses sont à noter: tout d’abord, la mission s’étend pour inclure le concept de la justice écologique, basé sur l’esprit de Laudato Si’ dans lequel «tout est lié».

Afin de résoudre des problèmes urgents tels que le changement climatique de manière juste, il est absolument nécessaire de reconnaître l’existence de ce problème; conserver le mot climat dans notre mission permet de faire précisément cela. 

Cette transition reflète une vision plus large en adéquation avec Laudato Si’, l’étincelle à l’origine du Mouvement. 

Afin de faire triompher la justice, il est d’abord nécessaire de reconnaître l’injustice inhérente aux problèmes climatiques et écologiques. 

Parler de l’effort pour atteindre la justice climatique et écologique génère un engagement envers les plus vulnérables, ceux les moins responsables de cette crise. 

Cela signifie dire la vérité et travailler pour garantir un avenir juste, viable et durable.

La nouvelle définition de la Mission du Mouvement Catholique Mondial pour le Climat s’inscrit dans un processus synodal élargi qui dure depuis deux ans. 

Dans le cadre de cette même démarche, un travail de redéfinition de nos valeurs, structures et de notre identité a également été entrepris et les résultats en seront rendus publics d’ici peu.

La dernière étape de ce processus sera l’annonce officielle du nouveau nom et se produira le 29 juillet à 15h (CEST).